Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 avril 2012 7 08 /04 /avril /2012 20:41

 

Ceux qui ne nous veulent pas que du bien.

Au fond de moi. Aiji

Je ne pensais pas que ma vie changerait autant juste par le fait d’avoir un nouveau voisin. Après avoir plus ou moins découvert leur secret, ma curiosité va devenir encore plus vorace qu’avant. Et il semblerait que les ennemis de mes voisins soient mes ennemis. Et dire que je n’avais rien demandé. Mais même si je regrette quelque fois sa… Je ne peux plus rien y faire.

Au fond de moi. Connor

Se cacher.

Se cacher, des uns et des autres.

C’est devenu un grand passe temps, et sa m’occupe.

Mais je ne veux pas que ma vie et mes ennemis s’en prennent aux autres.

C’est la seule chose qui peut me rendre encore la vie plus insupportable,

Et qui fait mes regrets.

La vie est faite de regrets, mais ils ne doivent pas nous empêcher d’aller de l’avant.

Je me retrouvai entourée de ma classe de lycée, attendant dans le couloir, le prof de phylo’/mon voisin/un vampire. 5 min’s. 10 min’s. Il faut penser à 5 et 10 minutes pendant lesquelles Jessica ne cesse de parler. 15 min’s. Avec la classe on se décida de partir.

On apprit par la suite que le prof’ était « parti » pour des raisons personnelles et qu’il revenait « normalement » dans quelques jours. Etrange, j’étais chez lui hier, il n’a pas parlé de partir.

Deux jours plus tard, il n’était toujours pas revenu, aucune trace de vie autour de la maison, mis à part le chien, et le chat.

Le soir, lorsque je rentrais chez moi, je vis qu’aucune des belles voitures habituellement garées dans la rue n’étaient là. Il est vraiment parti ? Etrange. Bon…peut importe. Je m’afférais à une nouvelle passion, si s’en ai une…. Lire tout ce que je trouvais sur les vampires. Oui, vous trouvez peut être sa bizarre, mais il y a certaines histoire (sur internet) qui ont quelques points communs avec ce que m’a dit Zelo. Enfin on verra bien. Bref je suis désormais incollable sur toutes les sortes de vampires. De toute façon je n’ai pas autre chose à faire alors.

Mais il y a une légende qui ressemble un peu à certaines choses que m’a dit Zelo…

Sept jeunes gens, effrayés par la mort et la vieillesse, décidèrent d’accéder à l’immortalité ainsi qu’au ‘retour aux sources’, en contrepartie, ils durent accepter la souffrance de la solitude. Ils pensaient qu’à eux sept ils réussiraient à vivre heureux séparés des autres humains. Les années passèrent et ils restaient jeunes, ils étaient plus forts, leur sens s’étaient accrus. Le ‘retour aux sources’ leur avaient réussi. Mais en présence d’humains, leur côté ‘animal’ reprenait le dessus. Ils se déclarèrent supérieurs aux humains et les considérèrent comme inutile. Pourtant ils préféraient rester éloignés de cette race, qui se développait au fil des années. Le temps passait, un jour l’un d’entre eux voulut quitter le groupe, ils décidèrent de se séparer de lui : ils mirent fin aux jours du traitre.  Plus tard, des tensions éclatèrent dans le petit groupe, trahisons, mensonges, peu à peu les membres ne furent plus capables de se supporter. Ils choisirent tous un chemin différent, la solitude les détruisant peu à peu. Par erreur l’un d’entre eux trouva le moyen de créé un être semblable. Les 6 vampires formèrent chacun leur clan et les rancœurs qu’éprouvaient les chefs se transmirent à tous les vampires, ce qui entraina conflits puis guerres. On dit que les 7 premiers vampires ne sont plus de ce monde, du moins, ils ont tous disparurent… Quand à aujourd’hui, leurs descendants continuent de vivre dans la solitude. Aimer n’existe pas chez les vampires, c’est le véritable prix qu’ils ont payé.

Ma mère : Je vais nourrir le chien du voisin !!

QUOI ?!

Aiji : ATTEND !!

Je descendais en courant les escaliers et empêchais ma mère de quitter la maison.

Aiji : Je vais y aller ^^’

Ma mère : ‘tu vas y aller’ Tu es sure que sa va ?

Aiji :Oui, oui tout va bien !! ^^’ Laisses moi y aller.

Ma mère : Ahh…Tu veux gagner des points auprès de ton prof’ ^^

Aiji : Ouai, ouai c’est sa.

Je prenais le paquet de croquettes et les clés de la maison des voisins, et je me dirigeai vers chez Zelo vérifiant que ma mère ne se suivait pas. J’entrai dans la maison…étrange qu’il ait donné les clés à ma mère… J’entrai, le chien me sautait dessus, je m’empressai de le nourrir. Alors c’est vraiment pour s’occuper de son chien qu’il nous a passé ses clés… Je fis le tour de la maison. Personne. Je me dirigeais donc vers la cave, j’avais auparavant récupéré la clé cachée. J’ouvrai, et hésitai à allumer la lumière. Silence.

Connor : QU’EST-C’QUE TU FAIS LA ?!

Je sursautai.

Aiji : Crie pas comme sa, tu m’as fait peur… O-O’

Connor : Tu ne réponds pas à ma question.

Aiji : euh.

Connor : Si tu n’as rien à faire ici, vas-t’en.

Aiji : Mais, attend, tu es enfermé ici depuis deux jours ?! Je n’ai vu personne venir dans la maison depuis que Zelo est parti…

Connor : Et alors sa fait quoi ?

Aiji : Bin !! T’as pas mangé depuis deux…

Connor : Eh Oh !! Réveille toi je suis un vampire…Tout ce qui m’intéresse…c’est…

Aiji : Euh non merci !! Je veux pas savoir.

Connor : Dans ce cas, VA-T-EN.

Un nouveau silence…je n’avais pas bougé, toujours en haut de l’escalier de la cave. J’apercevais Connor, à moitié dans l’ombre, il semblait ne pas vouloir bouger de là.

Aiji : Dis…Tu sais ou il est parti Zelo ?

Connor : … Surement rentré chez lui.

Aiji : Ah..euh…ok…je pensais que l’on était chez lui…mais pourquoi il t’a abandonné ici ?

Connor : C’est pas ton problème.

Aiji : Bin siii !! Un peu !! Ma mère vient nourrir votre chien, dans une baraque pleine des vampires tous cinglés !!

Connor : Et bien si tu ne veux pas avoir à faire avec des ‘vampires cinglés’ barre toi !! En plus Aneko va arriver, t’as pas besoin de rester ici pour faire la nounou !!

Aiji : EH pourquoi t’es aussi méchant avec moi aujourd’hui ?!

Connor : Tu me saoules !!

Aiji : Pfff…vampire et menteur en plus è-è !!

Connor : Allez casse-toi maintenant. La voiture d’Aneko vient de tourner dans la rue.

Aiji : Comment tu sais sa ?!

Connor : Je le sais c’est tout.

Aiji :Encore un truc de vampire…

Connor : Ouai, et oublie pas de fermer la porte en sortant !!

Aiji : Qui a dis que j’allai sortir.

Je sentis que, cette fois, je l’avais énervé.

Connor : Bon allez maintenant sa suffit !!

Aiji : Pourquoi t’es aussi énervé ?

Connor : PARCE QUE J’AI SOIF !!

Grand silence gênant.

Aneko : Salut ^^ !! Ah tiens, l’humaine aux vampires…Qu’est ce que tu fais là ? Tu vois bien que l’autre est en train de délirer. Tu ferais mieux de t’éloigner, enfin c’est juste un conseil.

Connor : Ehh ! ! Toi, on t’a rien demandé !!

Ok… Aneko me prit par les épaules, comme si j’étais sa pote et me fit un sourire faux et flippant.

Aneko : Bon, l’humaine, ce n’est pas que…on ne t’a ni invité, ni aucune raison de te voir…à part si tu veux servir de repas…Au revoir ^^

Aiji : Ah d’accord je suis vraiment pas la bien venue…je crois que je vais plus venir si c’est pour avoir cet accueil.

Connor : Elle dit juste sa parce que tu as nourri le chien.

Aiji : Ah.

Aneko : Oui il y a un peu (beaucoup) de sa.

Connor : De toute façon Aneko à raison, mieux vaut que tu t’en ailles.

Aneko : En fait pas exactement. C’est nous qui allons y aller Connor.

?

Aneko : On sort.

Connor : Ah…

Aiji : Quoi vous partez ??

Aneko : Quoi, ne me dis pas que l’on te manque déjà. ^^ On va faire une petite balade ^^ L’histoire de ne pas mourir de soif.

Connor : ANEKO !!

Aneko : Tais-toi l’assoiffé de première.

Note à moi-même : Ne jamais poser trop de questions. Les vampires c’est flippant, surtout quand on est humain. Je crois que je suis restée choqué par la discussion, car au moment ou je m’étais décidée à partir, bin ils étaient tous les deux revenu, pourtant je ne suis pas resté longtemps…Ils rentrèrent rapidement à l’intérieur de la maison sans me prêter la moindre attention. Ils avaient l’air, énervés. Ils finir quand même par me voir.

Aneko : Tiens t’es là toi ?! Rentre chez toi pour le coup et ne remet plus les pieds ici.

Aiji : Hin ? Mais il se passe quoi ?

Aneko : Connor, grouille !! Ils ont surement déjà repérés la maison.

Aiji : Eh !! Mais vous parlez de qui, quoi ?

Connor : Les Shinzaru, ma ‘vraie’ famille…Ils viennent pour moi, donc rentre chez toi, ferme tes volets et ne sors pas de la nuit, c’est un conseil.

Aneko : Il a raison pour une fois. Dépêche-toi de filer, et nous Connor, on fait pareil.

Connor me redirigea vers la sortie, il m’ébouriffa les cheveux, comme si j’étais une gamine.

Connor : Désolé mais il vaut mieux que tu nous oublies pour le moment. ^^’

Et il claqua la porte. D’accooord… Je ne suis jamais la bienvenue, il semblerait.

Je rentrai donc chez moi, un peu blazée par leur réaction. Tu préférais peut être, être mordue Aiji ?? Non c’est vrai ce n’est peut être pas plus mal. Je fermais les volets, comme ils m’avaient dit de faire et je m’allongeai sur mon lit…il est assez tard finalement….Zzzzz….

Lorsque je me réveillais, c’était le matin ?! Bon le matin, 11h…Je demandais à ma mère pourquoi elle ne m’avait pas réveillé la veille. (Je n’ai pas mangé hier soir à cause de cette histoire !!) Elle m’a dis qu’elle me trouvait chou quand je dormais. Ce n’est pas vraiment une raison mais je laissai passer. Je déjeunais, oui à 11h et alors, je dois rattraper le repas manqué d’hier. Ensuite je pointais le nez dehors. O.O … Qu’est ce…qu’est ce qu’il s’est passé ?! La rue était complètement renversée, je m’explique, poubelles retournées, fenêtres brisées, les ordures étalés dans toute la rue, les voitures…bin elle on avait l’impression qu’elles venaient de faire une course de dragster. La maison des voisins n’avait pas été épargnée…d’ailleurs c’était celle en pire état.

Ma mère : Oui, il y a eu une petite dispute en gang d’après ce que j’ai compris…Ils sont venu jusqu’ici, c’est assez étonnant en banlieue…

Ouai, ouai un gang….un gang de vampire OUI. Bien sur j’évitais de crier cette dernière info. Je me dirigeais vers la maison des vampires…ils n’y sont pas allé de main morte en tout cas…la plupart des fenêtres sont en miettes, la porte est défoncée…Je passe ce qu’il reste d’entrée. Ma mère m’appelle, on va bientôt manger…je viens de déjeuner…

Aiji : Ouai, je serrais rentré pour midi !!

Dans la maison la plupart des meubles sont renversés et même brisés pour certains. Heureusement qu’ils ont quitté la ville hier, parce que les vampires qui sont venu ici avaient l’air (d’après ce qu’ils ont fait à la maison) plutôt énervés. Etrange chose qui ne m’arriva jamais les autres fois, je sentais comme des ondes néfastes dans toute l’entrée. Surement encore ces vampires, mon corps n’est pas complètement stupide. J’avançai un peu dans la maison, je dépassai la porte de la cave, qui était pour une fois ouverte en grand. J’entendis quelque chose derrière moi. Je me figeai quelques secondes. Je me retournai, tout doucement. J’aperçus deux silhouettes postées devant l’entrée. Un homme et une femme, enfin, si se sont des humains.

La femme : Tiens, tiens, tiens…une humaine…tu vois que cela valait le coup d’attendre, Javen…

Javen : Et alors, on s’en fiche d’elle…A moins que tu veuilles que l’on en fasse notre repas…Camelia

ALERTE VAMPIRE, ALERTE VAMPIRE

Le vampire s’était retrouvé juste derrière moi en une fraction de seconde. Je m’étais immédiatement déplacée d’un mètre afin d’être à une distance de ‘sécurité’.

Camelia : Tu as senti n’est ce pas ??

Je me retrouvais entre les deux vampires. Plutôt flippée à mort.

Javen : Mh…L’odeur de notre frère, ainsi que celle de ces sales Nightwish recouvrent tes vêtements petite ^^

Je ne me suis pas changée depuis hier… « Aneko me prit par les épaules »Merde

Camelia : Et vu ta réaction face à nous, tu es l’une de celle qui connait notre identité. Mais tu sais…Te tenir loin de notre porté n’est pas utile…puisque notre pouvoir peut t’arrêter.

Mon corps tout entier tremblait.

Javen : Camelia, on n’en a pas besoin ? Je peux la tuer ? Je n’ai pas mangé depuis hier…

Camelia : Arrêtes Javen. Dis nous petite…ou sont parti les Nightwish ? Tu vois ils nous ont enlevé notre frère…

Je ne répondis pas…Pourquoi je suis rentrée dans cette foutue maison moi…En plus je ne sais pas ou ils sont parti moi !! Bon je me concentre…la porte n’est pas si loin…et si j’arrive à sortir ils ne pourront pas m’attaquer en pleine rue…enfin…

Javen : Tu vois bien qu’elle en sait rien… Franchement on aurait mieux fait de les poursuivre…

Camelia : J’ai déjà envoyé les autres pour sa…Et puis…Ils doivent un peu tenir à l’humaine là…

Elle s’était approchée de moi. L’entrée n’étant plus vraiment bloquée je me précipitai vers elle, mais, qui tente une course contre un vampire ? J’ai très vite été attrapée par le bras. La vampire me tira vers elle, je me débattais, même si je senti bien, que mes petits coup n’avaient pas l’air d’être très efficace.

Camelia : Tu vas arrêter de bouger. Tu ne vas pas être simple à ramener. Mais tu feras surement un bon appât ^^

 La vampire me bloqua les deux mains et approcha sa tête de ma clavicule, j’essayais de me délivrer, sans résultat. Je sentis des crocs se planter dans le bas de mon cou, une vive douleur s’était emparée de moi et m’avait complètement paralysée tandis que la vampire me prenait tout mon sang. Ce fut la pire chose que je n’ai jamais vécu…pour l’instant…La seule chose qui me vient à l’esprit furent les paroles de Connor à ce sujet « La sensation…d’une morsure n’ai pas du tout indolore tu peux me croire. Franchement, je déconseille toute personne d’en faire l’expérience »

L’autre vampire observa la scène, mais au bout d’un moment il commença à la trouver extrêmement longue.

Javen : Camélia lâche-là !!

Le vampire dû tirer Camélia pour qu’elle cesse de me voler du sang. Je retombais sur le sol, à moitié dans les vapes. Je ramenai ma main à mon cou, la pressant contre la morsure de la vampire. Mon cœur s’affolait et j’étais incapable de bouger. Mon cou me faisait horriblement mal. Ma main était désormais pleine de sang. J’essayais de me relever…mon corps tremblait et était dépourvu de force…ma vue se troublais.

Camelia : Son sang…

Javen : Eh ! ! Toi qui ne voulais pas en faire ton repas, tu ne voulais pas partager surtout.

Camelia : Non…ce n’est pas sa…mais son sang est…délicieux…

Camelia tendit sa main pleine de mon sang à Javen, celui lécha le sang qui coulais, à l’ instant où sa langue rencontra le liquide rouge, ses pupilles s’affolèrent. Il afficha un sourire étrange…

Camélia : Allez, on l’emmène…si les p’tits vampires veulent la récupérer, ils viendront la chercher.

Javen : Sa va encore faire des histoires chez les humains sa…

Camélia : Avec tout ce qu’il se passe dans leur monde, on peut bien enlever un ou deux humains.

Le vampire se mit à mon niveau, je m’étais recroquevillée sur moi-même, il m’attrapa et me prit dans ses bras, j’essayais de le faire me lâcher, mais son emprise m’empêchait de bouger, de plus le manque de sang commençait à se faire sentir. 

Camelia : J’ai arrêté le temps du quartier, on peut sortir.

Lorsque l’on sortit, j’assistai à ce phénomène étrange...les personnes étaient comme figées…plus rien ne bougeait à par les deux vampires et moi.

Au bout de la rue, une camionnette était garée. Javen me posa à l’arrière, sur le sol. Il monta ensuite avec moi et cadenaça la double porte arrière, il passa ensuite à l’avant par une porte reliant l’avant de la camionnette à l’arrière, Camelia prit le volant.

Camelia : N’essaie pas de t’enfuir, on avait à la base aménagé la camionnette pour ramener un vampire énervé.

J’entendis la voiture démarrer. Il faut que je me bouge le plus vite possible. Deux bancs, assez larges, s’étendaient sur les côtés de l’arrière de la camionnette. Je m’adossais contre la porte arrière. J’attrapais mon portable, le seul objet que les ado’ gardent toujours sur eux. Je commençais, sans vraiment savoir ce que je faisais, à taper un message d’aide. La vampire jeta un coup d’œil à ce que je faisais, la voiture s’arrêta.

Camelia : Eh m****, Javen prend le volant.

Elle me rejoignit à l’arrière et m’arracha le portable des  mains. J’avais atteint le répertoire…il ne me restait plus qu’à cliquer sur OK. Elle cassa le portable en deux et jeta les morceaux par la fenêtre lorsqu’elle retourna à l’avant. Javen avait reprit le volant et avait déjà redémarré. Je m’en pris cette fois au cadenas qui tenait la porte fermée à clé. Je ne sais pas crocheter un cadenas… Camelia revint, encore plus énervée que la fois précédente, cette fois elle m’attrapa et me jeta sur l’un des bancs, elle tenait dans ces mains deux longues chaînes. Une minute plus tard, je me retrouvai incapable de bouger, les mains et les pieds attachés entre eux. Lorsqu’elle eut fini, elle caressa la trace de la morsure qu’elle m’avait faite. Elle le banda, puis s’assit sur le banc d’en face, sans me quitter des yeux. Javen surveillait d’un oeil les moindre mouvements de la vampire.

Aiji : Laissez moi…partir…j’ai rien avoir avec cette histoire…

Camelia : Tu devrais dormir. Tu as perdu beaucoup de sang et la route est encore longue.

Je mettais mise dans un coin, je tremblais encore, je voyais trouble, deux larmes se formaient doucement dans mes yeux, je cachai mon visage dans mes genoux. Je fermai les yeux quelques secondes. Désolé maman je crois que je ne serai pas rentrée pour midi.

Noir.

La voiture s’arrêta, je faillis tomber du banc. Je m’étais endormit. La grande question aurait été comment on peut dormir dans ce genre de moment, hélas je n’ai pas la réponse. Surement la perte d’une bonne partie de mon sang…Je regardai par la vitre arrière, une station service.

Camelia : Ecoutes moi bien toi. Tu tentes quoi que se soit et je tue tout le monde, t’as compris ?

Elle commença à défaire mes chaines, toujours sous le regard de l’autre vampire. Des qu’elle se recula, je me jetai sur la porte arrière, Javen m’enlaça de ses long bras et avait posé sa tête sur mon épaule, et me regardait étrangement, il affichait un grand sourire qui laissait ressortir ses longues canines. Je restais paralysée par la peur. Mon ventre gargouilla…

Camelia : Va avec elle et achète lui quelque chose à manger. Je fais le plein d’essence.

Il continuait de me fixer.

Javen : Pas de problème.

Il ouvrit la porte arrière, je sautai sur le sol et tentait une nouvelle fois de me sauver. Le vampire, qui ne cessait de me regarder, m’attrapa par le bras et commença à m’emmener vers la supérette. Il me serrait assez fort le bras pour que je ne puisse plus bouger la main. On entrait, il n’y avait pas grand monde, je cherchais toujours le moyen de m’enfuir. Voyant que je ne me souciais pas de ce que j’allai manger, il me chuchota quelque chose à l’oreille.

Javen : Tu sais tu devrais être contente que l’on te laisse choisir ta nourriture, Camelia n’est pas aussi  gentille avec moi. Elle me prive de mon diner. Mais si tu n’as pas faim, ce n’est pas grave, on pourra toujours te mettre sous perfusion ou te nourrir de force pour te garder en vie.

Effrayée, plus par la personne que les paroles qu'il prononçait, je pris deux trois trucs au pif et me dirigea vers la caisse, le vampire me suivit de très près.  Il paya et ensuite je lui sortis l’argument ‘Je vais aux toilettes’ Surement l’unique endroit ou il ne pourrait pas me suivre. Je descendais les escaliers, étrangement les toilettes étaient en sous sol. Il s’arrêta devant l’entrée.

Javen : Dépêche-toi, je t’attends.

Il restait juste à la sortie et veilla même de loin à ce que j’entre dans l’une et cabine.

Quelques minutes plus tard, je ressortais de la cabine et personne aux alentours. La porte qui me séparait du vampire restait fermée. J’allumais le robinet, puis le sèche main ce qui fit pas mal de bruit. Et par 'chance', une sorte de petite fenêtre donnait sur dehors, au niveau du sol (les toilettes étaient à moitié en sous sol). Je me hissais tant bien que mal par la petite ouverture et gagnai l’air libre. A moitié sortie, je me figeai. Le vampire se trouvait juste devant moi.

Javen : Dommage pour toi que nos pouvoirs soient si…efficace.

Il m’attrapa et me sortie complètement, il m’attrapa la gorge et me plaqua contre le mur, je ramenais mes deux mains à ma gorge, que lui serrait d’une main. Il approcha son visage du mien, toujours avec son sourire effrayant.

Javen : T’as pas compris ce qu’on t’a dit tout à l’heure on dirait…

De sa main libre il donna un grand coup dans le mur, tout proche de mon visage. Je remarquais avec horreur la trace qu’il venait de faire sur le mur, quelques bouts de béton, tombèrent doucement lorsqu’il retirait sa main. J’avais à ce moment là cesser de bouger.

Javen : Je garderais ce petit écart pour moi, évitons de mettre Camelia en colère ^^

 Il me lâcha doucement, puis saisit l’un de mes avant bras. Il y planta ses crocs d’un coup. Je tirais sur mon bras pour qu’il me lâche, sans résultat. Je n’avais pour le coup rien vu venir. Il cessa vite de boire, il retira ses crocs et lécha le sang qui coulait de la plaie. Je fis une grimace à ce dernier détail. Il me laissa ensuite reprendre mon bras. Les larmes aux yeux, tremblant encore plus qu’avant, j’appuyais vite sur la plaie pour que le sang cesse de couler. Il me reprit l’avant bras et le banda, me faisant toujours son horrible sourire.

Javen : Et toi…tu garderas ‘sa’ pour toi… pas vrai.

Il me laissa  le sac contenant la nourriture que j’avais acheté et commença à repartir.

Javen : Allez, dépêche on y va.

Je me relevais et partis du côté opposé au sien, il passa son bras autour de mon cou et approcha son visage du mien. Je sentis son souffle sur ma joue.

Javen : Pas par là.

Il me ramena en vitesse à la camionnette ou nous attendait la vampire. Je crois que je me sentis plus en sécurité avec la vampire qui semble être moins dingue.

Camelia : Il ne s’est rien passé ??

Javen : Non tout va bien.

Camelia fixa quelques instants mon bras.

Camelia : Je te fais confiance, mon frère. En tout cas il faut que l’on se dépêche, il y a déjà des avis de recherche.

La vampire me poussa dans la voiture, je voulus immédiatement ressortir. Javen se posta devant la porte, m’affichant encore son sourire. Je me reculai tout de suite, serrant mon bras bandé. Il ferma de nouveau la porte à clé, passa près de moi et s’installa devant toujours en me fixant. Camelia prit le volant. Je m’étais mise le plus long possible du vampire, qui épiait toujours tous mes gestes.

La voiture démarra. Et en boule sur le banc, je regardais le soleil se coucher. Désolé maman je ne serai pas là pour le dîner.

Frontière italienne – 8 km

QUOI ?! Je rêve ? Je me levai brusquement et allai vers la fenêtre de la porte. La voiture ralentit légèrement. Ne voyant rien à l’arrière, je me dirigeai vers l’avant, je tombais sous le regard du vampire. Je m’arrêtai. Ne voulant pas l’approcher même si une porte vitrée nous séparait.

Un second panneau

Frontière italienne – 3 km

Attends, ils vont pas passer la frontière ?!

Camelia : Y a un problème derrière ?

La voiture s’arrêta, douane. Je suis sauvée ! Enfin je crois.

Camelia : Je te laisse faire Javen.

Le temps s’arrêta. Non. Merde. C’est pas possible. J’y crois pas. La voiture repartit. C’est pas vrai. Je retournai à l’arrière de la voiture et me vengeai sur la porte. Je frappai de toutes mes forces contre la porte. Javen vint à l’arrière, m’attrapa au niveau de la taille et me souleva légèrement. Mes pieds ne touchant plus le sol, je donnais des coups dans le vide.

Aiji : Lâches moi !!

Javen : Chhhuut.

Je cessai de me débattre (Je me suis fait mal en tentant de le frapper) Il me reposa sur mon banc et s’assit à côté de moi. Je m’écartais de lui, et restai au bout de banc. Mon estomac retenta sa chance en me demandant de quoi le remplir.

Javen : Tu ne manges pas ?

Je restai silencieuse toujours dans mon coin.

Javen : Si tu ne manges pas, ton corps ne pourra pas re-fabriquer le délicieux sang que l’on t’a prit tu sais…

Camelia : Javen, laisse-la, si elle ne veut pas manger on la forcera plus tard.

J’aurais voulu disparaitre, me fondre dans le mur, devenir invisible, n’importe quoi. Ma gorge s’était nouée, je mourrai de faim pourtant je n’avais pas la force de me nourrir. Mais surtout je ne voulais pas faire ce plaisir à ce vampire.

La nuit était tombée.

Le temps passait, rien ne se passait. La voiture allait toujours à la même vitesse, le paysage filait. Javen avait changé de banc et s’était allongé en face. Il ne bougeait plus, je suppose qu’il dormait. Camelia jetait quelques coups d’œil furtifs de temps en temps. Rongé par la faim, je me décidai enfin à me nourrir. J’avalai quelques bouchées tout doucement, le seul satisfait dans l’histoire étant mon estomac. Un demi-sandwich. Je pense que dans une situation du genre on ne peut pas manger grand-chose de plus. Je me couchais, toujours à moitié en boule.

Aiji

 

« La disparition d’une adolescente vient de bouleverser la petite ville tranquille de Sanne. Il semblerait que la jeune fille est disparut juste en face de chez elle, des trace de sang ont été retrouvées et il semblerait que ce soit celui de la victime. Pourtant la police ne laisse pas de côté une possible fugue. Un appel a été lancé, si vous voyez la personne sur la photo, Aiji Amara, veuillez immédiatement contacter le numéro suivant »

C’est le message du soir.

Connor : Zelo, c’est de notre faute si elle s’est fait prendre !! Il faut qu’on aille l’aider.

Zelo : Vous lui aviez bien dit de ne pas revenir n’est ce pas ?

Aneko : Ouai mais elle a rien comprit à coup sur, les humains ont pas de cerveau.

Connor : Et sa fait quoi Zelo ?!

Zelo : Dans ce ces ce n’est pas de notre pouvoir, c’est aux chasseurs de régler cela.

Connor : MAIS ZELO !! C’est pour me récupérer qu’ils…je vois.

Je quittais la pièce. Zelo, je comprends ton intention, si je vais là bas…je. Désolé Zelo, mais je ne veux plus que des humains meurent par ma faute. Tu ne pourras pas de protéger cette fois ci…Je sortais du manoir Nightwish, dans lequel je tenais mes pires souvenirs, après la nuit de ma Nouvelle Vie et je me rendais chez Abby, elle m’aidera.

Partager cet article

Repost 0
Published by Porche/Chopper/Perona/Lawsk/Nami/Road/Jubia/Ranmao - dans Nouvelle Vie
commenter cet article

commentaires

Loulou96 09/04/2012 11:18

Chouette (pour le dessin)
*p*

Porche/Chopper/Perona/Lawsk/Nami/Road/Jubia/Ranmao 10/04/2012 10:58



(fait)



Loulou96 09/04/2012 10:32

Suite *p*
La pauvre elle se fais kidnapper et malmener par de gentil vampires XD
J'l'aimes bien le Javen moi, tu pourrai le dessiner ? *p*

Porche/Chopper/Perona/Lawsk/Nami/Road/Jubia/Ranmao 09/04/2012 11:13



bien sur ke je v le dessiner...et com' je te lai dit elle va pas arreter de se faire malmener par les GENTIL vampire



La musique du moment

                       
                         
                  
     HYUNA - Ice Cream   
              (ajouté le 04,05,2013) 
                    

Recherche

Law&Kidd

Blog ; Présentation

    2013-02-02 15.06.43Salut ! Moi c'est Lawsk ! Alors voilà sur ce blog je mets tous mes dessins parce que je kiffe dessiner et surtout les mangas !! Je vous parlerais de mes mangas préférés !! Yen a beaucoup ^^ Mais aussi d'autres trucs qui concernent le Japon ^^

 

En ce moment sur ce blog :

    Nouvelle Fic : Nouvelle Vie Fin de la première partie !! 

                                                   

        J-ROCK ou K-POP J'aime les deux !! 

 

En ce moment les lapin en force !!! :

                                                   - LM.C (Lovely Moco-Chang.com) : Avec maya et Aiji AU BATACLAN,                                             - B.A.P : Zelo cro chou ♥ 

 

                                                                WITHIN TEMPTATION ♥ Nouveau kiff, j'adore la voix de la fille

One OK Rock je suis en kiff total !

    PSY  ♥ Et oui avis à tous ceux qui n'aiment pas la K-pop et bin changez de planète car ils arrivent en force avec Oppa Gangnam Style ! Désolé mais je préfére le Gangnam à Gentlemen Sorry ! 

 

Reborn : Du côté de Chez Fran !! Mon nouveau blog délire

Y a aussi Asiat-world je n'y vais plus non plus XD> et voila encore des blog qui ne servent à rien  

 

Tous les mangas que je connais : Avec 'mon + grand dessin'  208/208 !!! FINI J'ai envie d'en faire un autre (<maso) Et ouais depuis j'ai regardé d'autres animes mais toujours pas assez pour en refaire un autre 

 

Parlons un peu de moi, les gens qui me connaissent très bien (ceux qui se rendent d'ailleurs très souvent sur ce blog) vous dirons que je suis une malade mentale qui dit plein de conneries pour s'amusé et sadic en plus... Il diront aussi que mon passe temps c'est de torturer les gens que j'aime ^^ Ceux qui ne me connaissent pas diront que je suis quelqu'un de timide et quasi-invisible (sa c'est pour toute ma classe de seconde ^^)

 

Voilà sinon moi ej dirait que je suis une petite blonde accro au mangas et au Japon, aux limites du ghotic, qui adore les animaux quel qu'il soit ^^

 

CaramellDancenbyPikachu

Blog similaire

EthanDesign-Aide-Wonderland-Wallpapers

 

  EA-STREAMisaMaki maki 

           

     Fanime7

 

 

 

    Toshiro Chibi

 

 (les image sont des liens vers différents blog)

  GR

real illusion

    byakuran yume